Site icon THAUMAS

DÉCOUVERTE DE LA PHOTOGRAPHIE ARGENTIQUE EN ECOLE PRIMAIRE

l’Atelier

Découverte de l’argentique

Envie d’apprendre et de remonter dans le temps ?

La 1ère photographie par Nicéphore Niépce, intitulée « Point du vue du Gras »

Nous avons tous constaté ces dernières années l’essor grandissant de l’appareil photo, notamment à travers les smartphones. 

Depuis notre plus jeune âge, nous sommes constamment inondés d’un flux incessant de photos. A travers la publicité, les réseaux sociaux, ou jusque dans le métro. 
Nous ne passons pas une minute sans avoir des images sous le nez, que nous ayons choisies de les voir… ou pas.

Or, les enfants sont les principaux touchés par ce phénomène. Combien de fois avons-nous constaté que la nouvelle génération était confrontée à des images sans pouvoir les appréhender ? En effet, les codes en matière de photos évoluent si vite qu’il est facile d’être mis sur la touche. 

C’est ici que j’interviens.

L’image et la photographie ont une place à une part dans l’Histoire de l’art. La photographie a toujours été présente, car l’homme a toujours voulu reproduire au maximum le réel. Il s’est donc tourné vers des techniques le permettant. On peut citer la « camera obscura », connue depuis l’Antiquité et qui ne cessera d’être perfectionnée jusqu’au XIXème siècle pour donner naissance à la photographie. 

Chambre Noire dite « Camera obscura »

Mais aujourd’hui, qui sait cela ? 

Et d’ailleurs, qui sait comment composer correctement une photo ? Obtenir un effet de flou de bougé ? Regarder et appréhender la lumière du jour ? Utiliser au mieux le noir et blanc ? Appréhende-t-on vraiment le Monde de la même manière s’il l’on ne capte pas la géométrie des lieux ou les objets qui nous entourent ? Comment nos aînés ont pu, avec des moyens plus ou moins rudimentaires, capturer au plus près le réel ?


Autant de questions à partir desquelles mon atelier s’articule. A travers la pratique photographique et des jeux divertissants, il sera l’occasion de s’interroger et d’apprendre ensemble tout en menant une réflexion de fond sur la notion du temps et de la patience. Et quoi de mieux que la photographie argentique comme immense terrain de jeu ? 

Mon passé dans l’animation a forgé cette envie de transmission et de partage. C’est pourquoi je vous propose une séquence pédagogique ludique, mettant en avant les différents aspects de la photographie : Historique, artisanal, sociologique et créatif. 

Faisons de l’école un lieu d’inventivité photographique !

Quand la photographie arrive en plein XIXème siècle, elle est rapidement fustigée, notamment par les auteurs classiques (dont Baudelaire). Critiquée et considérée comme un art mineur à ses débuts, elle n’a cessé de croitre et de s’imposer. Cette ascension a été telle qu’aujourd’hui les plus célèbres musées y consacrent souvent une partie conséquente de leurs collections. 

Pourtant, avec l’avènement d’Internet, la photographie peut être assimilée à une boîte de Pandore, un outil qui recèle autant de richesses que de dangers. La pluralité des modes de prise de vue et les différentes images qui en découlent nous arrivent en flot perpétuel et continue. On estime que chaque jour sur Instagram sont publiées plus de 100 millions de photos… Cela laisse songeur sur la pertinence, la qualité ou le contenu qui peut s’en dégager.

Mettre des mots, décrypter et recontextualiser l’invention et l’usage de la photographie dans notre Histoire seront mes principaux objectifs. 

Eugène Atget – Paris

Les français entretiennent un grand héritage autour de la photographie. Tout d’abord son créateur, Nicéphore Niépce, dont les travaux ont été perpétués par des photographes de renom dont on ne peut que s’enorgueillir (Atget, Brassaï, Cartier-Bresson, Doisneau, Weiss, Riboud, Ronis…). Il paraît dès lors essentiel de s’appuyer sur cet héritage pour faire naître ce même enthousiasme chez la jeune génération.

Ensemble, nous ancrerons l’Image dans le réel. 

Cliquez sur le lien pour avoir plus d’informations :

thaûmas photographie

Photographe basé à Paris.
Je suis passionné de cinéma et j’adore raconter des histoires.

Heures d’ouverture

LunSam : 10 h 00 – 20 h 00
Dim : 12 h00 – 18 h 00

Emplacement

Paris
FRANCE

Réservation

thaumasphotographie@gmail.com

Quitter la version mobile